Terrier de Boston

terrier du boston
Le boston terrier

Souvent confondu avec le Bouledogue Français, le Boston Terrier est pourtant un chien qui n’a rien à voir avec lui. Il a des particularités bien à lui et qui en font un chien de compagnie agréable.

Le Boston Terrier cumule les qualités. Il est doux, bienveillant, joueur et d’une loyauté sans faille envers ses maîtres. C’est le chien de compagnie idéal pour les enfants et les seniors.

Son caractère

Le Boston Terrier a besoin d’attention, de beaucoup d’amour et de se sentir bien entouré pour être un chien heureux et épanoui. Très attaché à ses propriétaires, ce petit animal au regard mutin et attentif et fidèle du moment où l’on s’occupe bien de lui

Ce chien n’aura de cesse de vouloir faire plaisir à son maître et se rendre fier de lui. Il peut même en devenir envahissant à moins de lui apprendre les moments de solitude, nécessaire pour que son maître puisse s’éloigner de lui quelques heures. 

Le Boston est actif et s’il pouvait jouer et courir tout le temps, il le ferait sans s’arrêter. Les promenades et les jeux en plein air feront son bonheur. Il les appréciera encore plus si des enfants participent et le sollicitent.

Il aime être sollicité socialement et découvrir de nouveaux stimuli olfactifs. C’est un petit chien curieux qui a le contact facile. Il n’est pas belliqueux et les bagarres ne l’intéressent pas. La vie en appartement peut lui convenir s’il profite de promenades quotidiennes.  https://www.boston-terrier.fr/

terrier du boston

Son éducation 

Le Boston Terrier est facile à vivre et à éduquer. Il lui tient à cœur de rendre son maître heureux. C’est un chien intelligent qui comprend et apprend vite. En le socialisant et en lui mettant des limites strictes dès le plus jeune âge, cela deviendra un très bon animal de compagnie pour toute de la famille.

Une éducation positive à base de jeux et d’encouragement sera idéal pour lui. Nul besoin de se montrer brusque, il suffira de lui faire comprendre que son comportement est inadéquat en le grondant. Les mauvaises habitudes doivent être gommées le plus rapidement possible. 

Si les soucis persistent, un éducateur canin pourra aider le maître à reprendre la main et l’aidera à corriger les couacs d’une éducation laxiste.

Sa santé et ses soins

Si le chiot est adopté par une famille, il faudra apprendre aux enfants, les limites qui sont nécessaire à tout animal. Ils devront respecter son lieu de vie et le laisser tranquille, ne pas le brusquer sous peine de se faire griffer ou mordre. 

Le Boston Terrier peut souffrir de problèmes respiratoires à cause de son nez écrasé. Les efforts trop importants ou intenses devront être évités. Il a aussi des yeux fragiles de par leur proéminence. Il lui arrive aussi de souffrir de problèmes de peaux sous forme de dermatites allergiques. 

Ses yeux, sa peau et ses oreilles nécessitent une inspection et un nettoyage régulier pour lui éviter de nombreux déboires de santé.

Il est un bon vivant  mais pas un gourmand. Il aime les repas fait maison à base de viande, de féculents et de légumes. Si son maître préfère le nourrir avec des croquettes, celles-ci devront être de qualité et lui apporter tous les nutriments dont il a besoin pour être en bonne santé. Il a tendance à grossir s’il n’a pas l’alimentation adaptée à sa taille et sa dépense énergétique. Il ne doit pas quémander, ni finir les reste des repas de sa famille. 

Son entretien n’est pas contraignant. Un bon brossage pour éliminer les poils morts, un bain 1 fois par mois. Le Boston Terrier aime les moments où son maître prend soin de lui et n’en sera que plus heureux. Le Boston Terrier à une espérance de vie de 14 ans maximum.

Son histoire

Issu d’un croisement entre le Bouledogue Anglais et le Bull Terrier, le Boston Terrier a vu le jour en 1865, dans un élevage au Massachusetts, dans la ville de Boston. Il fut utilisé comme chien de combat et était très demandé dans les arènes.

L’année 1891 vit le jour du Boston Terrier Club America. En 1893, le chien fut reconnu par le Club de Races des Etats-Unis. C’est à ce moment-là, que des éleveurs vont travailler sur le standard pour l’améliorer et en faire un chien de compagnie en priorité. Son caractère, son physique sont retravaillés afin d’en faire le chien que nous connaissons aujourd’hui. 

Ce n’est qu’en 1927 que le Boston Terrier apparaît en France. 

Toujours aussi populaire, surtout dans sa ville d’origine, il est la mascotte officielle de l’équipe de hockey de l’université de Boston.

terrier du boston

Ses caractéristiques physiques

Ce petit molosse ressemble de loin au Bouledogue Français. Mais la ressemblance s’arrête là. Ne dépassant pas les 40 cm pour environ 11 kg, son corps est trapu et de petite taille. Sa tête est cubique, bien plate entre les oreilles.

Il a le poil lisse, ras et rêche. Pour sa robe, il ne doit jamais être unicolore mais porter des bandes blanches sur le poitrail, autour du museau et des yeux. Il pourra être blanc panaché noir, ou inversement mais aussi bringé.

Ses yeux sont proéminents, ronds et noirs. Ses oreilles sont toutes petites et bien droites, lui donnant presque un air interrogateur (pour un curieux, cela lui va bien). Sa queue est soit en tire-bouchon soit bien droite.

De par son pelage ras, il supporte mal les températures extrêmes. Il peut être sujet aux coups de soleil et aux coups de froid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *