Boerboel

Boerboel
Crédit : Alexander Kondakov - Flickr

Le boerbeol a de nombreux noms notamment African Berboel ou Boerbull. Ce chien grand et puissant est facile à éduquer et ne demande qu’à apprendre. Il est pourtant classé dans les chiens de catégorie 1, c’est-à-dire un chien dangereux qui est normalement interdit en France. Ces chiens ont failli s’éteindre dans les années 1900 et encore aujourd’hui, ils sont relativement peu connus.

Ses origines

Venu d’Afrique du Sud, ce chien est un croisement entre de Branbanter Bullenbijer et d’autres races européennes et développer par les colons néerlandais. Le boerboel était un chien de ferme avec pour seule mission, celle de protéger les troupeaux et éloigner les prédateurs. Le Bullmastif a aussi participé à la naissance de la race, il en reste d’ailleurs un cousin proche.

« Boer » désigne les colons néerlandophones et « Boel » signifie grand chien afrikaans. Depuis 1960, des éleveurs font une sélection rigoureuse par des amoureux de la race permis une inscription dans le livre d’origine. Les chiens présentant les traits typiques de cette race furent sélectionnés pour se reproduire. C’est à cette sélection que l’on doit le Boerboel d’aujourd’hui.

Et pourtant la race n’est pas reconnue par la Fédération Cynologique Internationale. De chien de garde, il est devenu au fil des années, un excellent chien de compagnie, et garde toujours son utilité numéro 1 : la garde du foyer.

Son éducation

Le Boerboel est intelligent et docile contrairement à ce que l’on pourrait penser. S’il est éduqué le plus tôt possible, avec fermeté et patience, tout se passera pour le mieux. Le secret pour dresser un tel chien est un bon dosage entre respect, attention et autorité. Etant un grand chien, il lui faudra un tuteur qui saura l’éduquer.

C’est un animal affectueux, doux qui apprécie la compagnie des enfants. Toutefois, il n’hésitera pas à défendre son territoire ou ses maîtres, s’il les sent en danger. En général son physique imposant et ses grognements font fuir tous étrangers malveillants.

Il n’est pas agressif et accepte que des personnes invitées rentrent chez ses propriétaires, après avoir analysé la situation.  Il est sociable avec les autres animaux même s’il a une tendance à vouloir les dominer surtout s’ils sont de la même race.

Ses caractéristiques

Le premier mot qui vient à l’esprit en parlant du Boerboel est : imposant. Il est grand, puissant et provoque le respect au premier coup d’œil. Son corps est trapu, tout en muscle et bien développé.

Il a le poil court, brillant et de toutes les nuances de roux. A savoir, qu’une seule et petite tache blanche sur le poitrail est tolérée pour les critères de cette race.  Il a des yeux marrons doux, une tête large et une mâchoire puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *