Broholmer

broholmer

Ce grand chien est un excellent chien de compagnie. Il apporte de l’affection, de la bonne humeur en étant fidèle et loyal à ses maîtres

C’est un animal avec un coeur aussi immense que sa taille. Grand sportif, il a besoin d’une famille qui aime la vie au grand air et d’un maître qui aura une poigne de fer et une éducation positive pour qu’une relation respectueuse se noue entre le chien et sa famille. 

Les caractéristiques du Broholmer

De type dogue, le Broholmer est un chien de grande taille. Il accuse un poids de 70 kg et 75 cm pour un mâle. Une femelle pèse 60 kg pour 70 cm. Son crâne et son nez doivent être de même longueur.

Son corps est massif et musclé. Il est de couleur noir, rouge ou fauve avec un masque noir. Ses membres sont forts et bien ancrés au sol. Tout en ce chien montre sa puissance et son assurance.

Sa truffe est grosse et noire, sa mâchoire bien développée. Il a de beaux yeux qui peuvent aller de l’ambre au foncé, plein de sagesse. Ses oreilles sont pendantes de grandeur moyenne. 

La couleur noire fut difficile à récupérer lors de la reconstruction de la race. De nos jours, elle est très bien élevée.

Les origines du Broholmer

Le Broholmer est danois. Il est connu depuis le Moyen-Âge comme un chien de chasse. Les nobles se servaient de lui comme chien de garde, pour les troupeaux ou leur château, à cause de sa grande taille. 

Vers la fin du 18ème siècle, ils furent sélectionnés et élevés en race pure grâce au comte de Sehested de Broholm. C’est ainsi qu’ils furent nommés “ Broholmer” en son honneur. 

Après la Seconde guerre mondiale, la race faillit disparaître. En 1975, un groupe d’éleveurs amateurs amoureux du Broholmer décide de faire revivre la race, sous le nom de la “ Société pour la reconstruction du Broholmer”. 

broholmer

Le caractère du Broholmer

Le Broholmer est un chien d’un caractère équilibré, affectueux, méfiant et très sûr de lui. Excellent chien de garde, il ne deviendra agressif que s’il sent un danger menacer sa famille. Il n’a pas besoin d’en faire des tonnes pour être persuasif, juste se dresser de toute sa hauteur. 

Il adore passer du temps avec son cercle familial et jouer avec les enfants. C’est un sensible qui n’aime pas la solitude. Il sait se faire petit quand il le faut mais ne reste jamais bien loin de son maître. 

C’est un chien d’extérieur qui a besoin d’une grosse dépense énergétique. La vie en appartement peut lui convenir s’il profite de longs moments de promenades. C’est d’une famille sportive qu’il aura besoin et qui fera son bonheur. 

Le dressage du Broholmer

L’éducation d’un aussi grand chien ne doit pas se faire à la légère. Il ne sera pas évident à dresser si le maître n’a pas une main autoritaire. Les effets d’une mauvaise éducation peuvent avoir des conséquences fâcheuses. Il deviendra agressif et ne contrôlera pas sa force. Un Broholmer en colère peut faire un carnage.

Il est intelligent et comprendra très vite à répondre aux ordres. Il devra intégrer la marche au pas et à la laisse, histoire de ne pas finir en drapeau derrière lui. 

La sociabilisation et l’éducation du Broholmer doivent être prises en charge le plus tôt possible. Un dressage respectueux, patient et positif mais surtout ferme fera des merveilles avec ce chien. Le jeu peut être une bonne manière de lui apprendre à maîtriser sa grande taille. Les encouragements et les récompenses sont d’excellents moteurs pour ce grand sensible.

 C’est un chien méfiant envers les étrangers plus par habitude de protection que pour chercher la bagarre. Il s’entend bien avec les autres animaux s’il est bien sociabilisé. 

Comment prendre soin d’un Broholmer

Comme tous les grands chiens, il faut surveiller son alimentation et lui donner une nourriture riche en calcium et protéine. Le maître devra faire attention lors de sa croissance qui sera rapide et consulter un vétérinaire au moindre doute.

Le Broholmer n’est pas sujet à de nombreuses maladies. Par sa grande taille, il peut souffrir de dysplasies du coude ou de la hanche et de problèmes cardiaques.

Ce sportif a besoin de beaucoup manger pour pallier les pertes énergétiques. Ce n’est pas un chien qui va grossir s’il profite de bonnes balades. 2 repas par jour, de l’eau à volonté et le Broholmer sera satisfait. Toutefois, il ne doit pas se dépenser avant et après les repas sous peine de souffrir de torsions d’estomac, mortelle pour les races de grands chiens.

Il ne demande pas d’entretien particulier. Un simple brossage quotidien, une inspection de ses oreilles et de ses dents seront suffisant. Il mue comme tous ses congénères au printemps et en automne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *