Dogo canario

dogue canario
Dogue des Canaries

Le Dogo Canario est un chien à forte carrure, très proche de sa famille et affectueux. Chien de travail et de garde, il aura besoin d’un maître attentif et autoritaire, s’y connaissant en éducation d’un tel animal.

Ce molosse à grande taille se reconnaît au masque qu’il porte sur la face, ajoutant un peu plus de crédibilité à son air imposant. C’est un sportif moyen qui adore se dépenser en jouant et qui ne conviendra à toutes les familles. 

Le caractère du Dogo Canario

Le Dogo Canario est, avant tout, un chien de garde très dissuasif et qui prend à cœur de protéger son cercle familial et son territoire. C’est un chien qui aime la compagnie des enfants et se montre patient et doux envers eux. 

Il apprend vite et se distingue dans tout ce qu’il fait. Ces aptitudes multiples lui permettent de réaliser beaucoup de tâches, du moment qu’il ne dépasse pas certaines limites. 

Le Dogo Canario s’adapte à tous les styles de vie et vivra très bien en appartement s’il a la possibilité de faire de nombreuses sorties. L’idéal serait toutefois d’avoir une maison avec un carré de jardin pour qu’il se dépense de tout son saoul. 

Ce chien a une gueule de dur et un énorme coeur. Il sait analyser les besoins de sa famille et devine les émotions de son maître sans faire d’effort. 

Il reste un chien dominant et n’apprécie pas les mâles en général. La cohabitation sera difficile pour lui. 

Comment éduquer un Dogo Canario

Le Dogo a besoin d’une éducation ferme, positive et juste dès le plus jeune âge. Une condition pour qu’il devienne un chien équilibré et sociable. Cela évitera les problèmes comportementaux qui deviendront de plus en plus difficile à gérer quand le chiot grandit.  Il est intelligent et apprend vite les bases de son dressage.

Son éducation sera positive afin de ne pas rendre le chien agressif. Il est sensible aux récompenses et aux encouragements. Il est tellement loyal à son maître, qu’il fera le maximum pour le rendre fier de lui. 

Le Dogo Canario a besoin d’un maître qui sache le comprendre, le motiver avec douceur et amour. L’expression “ une main de velours dans un gant de fer” prend tout son sens quand il s’agit d’éduquer le Dogo canario.

dogue canario

Quelles sont ses caractéristiques

Le Dogo Canario a le poil court et rude, fauve ou bringé. Il porte un masque noir et des taches blanches sur les pattes et le poitrail. C’est un molosse musclé présentant de belles proportions. Sa tête est massive à la mâchoire puissante. Des rides se forment sur son front quand le Dogo est attentif.

Ses oreilles sont moyennes, tombantes et bien écartées. Il a de beaux yeux ovales et marron foncés. 

C’est un chien souple et agile malgré sa carrure qui est capable de manger les kilomètres sans effort particulier.

Les mâles pèsent 50 kg pour 65 cm, les femelles seront à 40 kg pour 60 cm.

Quelles sont ses origines

Le Dogo Canario est un chien espagnol, venu des îles Tenerife dans l’archipel des Canaries. Chien de combat, il serait le descendant du Bardino, agressif et belliqueux. Au 17ème siècle, les Anglais, plus nombreux sur l’île croisèrent le Mastiff Majorero, chien de bétail avec différents molosses présents sur l’île lui aurait donné une taille plus proche du Dogo Canario d’aujourd’hui.

Au 18 siècle, les combats ont de plus en plus de succès, et le choix des chiens se fait plus sélectif et rigoureux. 

Il sera un chien gardien de troupeaux quand les combats furent interdits par le gouvernement en 1946.  La race devient rare, au point de frôler l’extinction totale. 

En 1970, des passionnés de cette race décident d’agir et de rétablir la race du chien Dogo Canario (qui portait le nom de Perro de Presa Canario à cette époque). Pour stabiliser la génétique du chien, une sélection stricte se mit en place et au bout de nombreuses années de dur labeur, le Dogo est enfin introduit dans l’île. 

En 1982, Le club espagnol du Dogo Canario voit le jour avec le soutien des habitants de l’île mais aussi celui du Comité Central Royal.

En 1985, les premiers représentants de la race furent exposés à Tenerife. L’année suivante, une centaine de Dogo Canario participent à la 1ère exposition exclusivement consacrée à la race.

Il faudra attendra le mois de janvier 1989 pour que le standard de la race soit officiel et juin 2011 pour que le Dogo Canario soit reconnu par le FCI et prenne le nom qu’il porte aujourd’hui. Le Dogo Canario est une de ses nombreuse race qui revient de loin. 

Comment prendre soin d’un Dogo Canario

Etant un grand chien, il faut faire attention à ses articulations. C’est un chien robuste qui n’est pas à l’abri de quelques désagréments. N’ayant que peu de sous-poils, il devra être protégé des climats difficiles et des intempéries.

Comme tous les grands chiens à carrure, les Dogo Canario sont sujet aux dysplasies de hanche et de coude. Il peut, aussi, souffrir de problèmes cutanés ou de soucis cardiaques.

Il ne nécessite pas d’entretien particulier. Un brossage régulier de son poil, une inspection de la peau, des oreilles et des yeux pour prévenir les infections et vérifier que des débris ne s’y cachent pas. Un bain une ou deux fois par an et le Dogo Canario se portera au mieux.

C’est un chien sportif mais sans excès donc peu sujet à l’embonpoint, du moment qu’il ne pique pas dans les assiettes de ses maîtres. Le Dogo se contente de deux repas par jour avec une alimentation riche en calcium et protéines, de l’eau à volonté et du calme avant et après les repas, pour éviter les torsions d’estomac. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *