Mastiff

bullmastiff

Ce chien réussit le pari de se montrer dissuasif et doux à la fois. Ce chien est un chien de garde et de défense. Géant parmi toutes les races canines, il aura besoin de beaucoup d’espace pour se dépenser

Il est d’une force physique impressionnante, il est affectueux et en demande d’attention quotidienne. Malgré sa carrure, il est très sensible et son éducation se fera sans cris, ni intimidation sous peine de voir l’animal devenir agressif et mauvais. Un chien de cette taille peut faire de sacrés dégâts s’il se sent brutalisé. 

Les origines du Mastiff

Leurs origines remontent à loin. Les phéniciens se servaient d’eux pour protéger leurs marchandises. Il est même possible, que cet animal soit présent en Angleterre 6000 ans avant notre ère.

Il est certain qu’ils descendent d’anciens molosses qu’utilisés les légions romaines. Ils sont, à ce moment-là, des chiens de guerre qui sème la terreur ou de combat pour l’arène. Les romains se déplacent avec de nombreux chiens qui se reproduiront avec les chiens locaux. Ces animaux  contribuent sans le savoir à la génétique du Saint-Bernard, du Bullmastiff ou du Carlin et d’autres races de chiens dit “géante”. 

Au Moyen-age, le Mastiff est devenu un chien de ferme ou de garde. Des siècles plus tard, ce seront les Britanniques qui vont contribuer à étendre la race du Mastiff et le rendre populaire comme chien de garde ou chien de combat pour les riches.

La race a frôlé l’extinction après la Seconde Guerre mondiale pour cause de famine mais elle réussit à se maintenir. 

Ses caractéristiques

Appartenant au groupe des Bouviers suisses, le Mastiff est une race de géant. Il n’a pas besoin de s’imposer, sa carrure le fait pour lui et contraint au respect. Ce chien atteint au garrot 85 cm pour un mâle et  75 cm pour une femelle. Son poids peut aller jusqu’à 100 kg pour un mâle et 90 kg pour une femelle.

Il a un poil dur, épais et court d’une couleur fauve, gris ou bringé. Les standards de la race impose qu’un Mastiff doit porter un masque noir. Sa tête est large, avec une ossature très carrée. 

Ses oreilles noires sont petites et délicates, sa truffe noire et ses yeux de couleur noisette qui pétillent de bonne humeur. Sa queue se recourbe vers le haut quand le chien est curieux ou excité. 

Contrairement à ce que peut faire penser sa corpulence, le Mastiff est une crème. Il est gentil, très affectueux et d’une loyauté sans faille envers ses maîtres. Petit bémol pour les gens qui n’aiment pas la bave de chien risquent d’avoir du mal à vivre avec un Mastiff.

Son caractère et comportement 

Le Mastiff ne se sert jamais de sa force sauf s’il se sent en danger ou s’il pense qu’il doit défendre ses maîtres. C’est un chien intelligent qui sait observer les situations et réagir en conséquences. N’oublions pas qu’il est un descendant de chien de guerre. 

Il saura rester à sa place en restant calme et agréable. 

Le Mastiff a besoin de place de par sa grande taille et se sentira plus à l’aise dans une maison avec jardin que dans un appartement. 

Ce n’est pas un grand sportif et quelques sorties quotidiennes l’aideront à se dépenser et a passé de bons moments. Il aime jouer avec les enfants et sait faire preuve de retenue en face des plus petits pour ne pas les blesser, du moment que son éducation lui apprit à le faire. 

Indépendant, il reste très attaché à ses maîtres, et ne boude jamais des caresses et l’attention qu’on lui porte. Le Mastiff est un molosse au cœur tendre, une grosse peluche adorable que l’on prendra plaisir à câliner et à rendre heureux. 

L’éducation du Mastiff

Le dressage d’un Mastiff n’est pas simple. Non pas qu’il soit compliqué mais sa grande taille peut impressionner même le propriétaire le plus expérimenté. Le chien saura en jouer quand il décidera de ne pas obéir mais jamais sans être agressif. Le Mastiff peut se montrer taquin si la relation avec son maître est saine et positive.

Il faudra rester ferme et cohérent dans les ordres que l’on donne à cet animal. Ne jamais le laisser prendre le dessus. Les récompenses et le jeu sont de merveilleux moteurs dans son dressage et il ne faut jamais hésiter à sévir de la voix quand le chien n’obéit pas où s’il décide de n’en faire qu’à sa tête. De la persévérance, de la patience et beaucoup d’amour seront nécessaire pour qu’une belle histoire se noue entre un Mastiff et son maître.

Toute l’éducation et la sociabilisation du Mastiff devront commencer dès son plus jeune âge afin qu’il ne devienne pas nerveux et plus tolérant du monde qui l’entoure. 

Si un futur acquéreur de Mastiff souhaite un chien de pure race, il faudra passer par un éleveur et non par des sites de petites annonces. 

La santé et l’alimentation du Mastiff 

Un Mastiff dont on prendra soin ne sera que rarement malade. Ils sont des chiens robustes et ne sont sujets qu’à quelques maladies héréditaires comme la dysplasie de la hanche, le cancer des os ou les infections urinaires.Il faut savoir que le Mastiff a une espérance de vie de 12 ans maximum.

Etant un chien de pure race, la santé de l’animal dépendra surtout de son éleveur. Il devra le tester contre les maladies héréditaires et offrir une garantie de sa bonne santé. 

Son alimentation devra être adaptée à sa croissance rapide sans être suralimenté. Sa masse corporelle va peser sur ses articulations et le faire souffrir. 

Il faudra réfléchir au budget alimentation avant d’adopter un Mastiff. Celui-ci mange un bon kilo de nourriture par jour. Comme toutes les races de grands chiens, ils sont sujets aux torsions d’estomac. Un repos avant et après le repas lui permettront de ne pas en souffrir ainsi que des repas coupé en deux pour qu’il ne se gave pas. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *